Prendre de la masse musculaire avec les bandes élastiques et programmes MEP

Catégories : Esthétisme , Gainage , Musculation , Performances , Perte de graisse , Prise de muscle , Remise en forme , Running , Sport de combat , Streetworkout

C'est une des questions qu'on me pose le plus depuis 3 ans: peut-on réellement prendre du muscle avec les bandes élastiques et programmes MEP?

Cette question revient malgré mes nombreuses photos, vidéos où je suis en train de m’entrainer selon les méthodes de mes programmes.

La réponse courte : oui si on cherche à développer un physique athlétique tout en diminuant le risque de blessure ou de douleur corporelle. 

Dans le dossier suivant (que je vous conseille vivement de consulter) j’explique tous les avantages de l’entrainement avec bandes élastiques :

Elastique musculation - bandes élastiques : exercices, musculation, étirements 

L’entrainement avec bandes élastiques comme je le propose dans les programmes MEP est à mes yeux plus efficaces pour les débutants et les sportifs de niveau intermédiaire.

En effet, le choix des exercices que je propose avec les bandes élastiques permet de travailler simultanément le gainage, l’amélioration de la posture, l’amélioration des performances sportives et l’augmentation de la masse musculaire. Ainsi les programmes MEP diminuent de façon importante le risque de blessure.

Pour les sportifs avec de nombreuses années d’expérience, l’entrainement avec bandes possède des avantages et des inconvénients. C’est la raison d’être de MEP Fonte.

MEP Fonte conviendra donc à ceux ayant suivi MEP 1 ou MEP 2 ou tous ceux qui pratiquent la fonte depuis des années, mais veulent varier leur entrainement, relancer leur progression, leur motivation et diminuer les blessures ou douleurs corporelles.

Les facteurs conduisant à la construction de masse musculaire :

Durant les premières séances d’un nouveau programme où lorsque vous êtes débutant c’est surtout votre système nerveux qui devient plus performant. Vous apprenez à contracter les bons muscles avec la bonne intensité, à bien stabiliser vos articulations c’est-à-dire à mieux rester gainé durant un mouvement ou un circuit. Mais à mesure où les semaines et mois passent c’est la que différents facteurs doivent être appliqués lors de vos entrainements pour continuer à progresser en force et prendre de la masse musculaire.

On connaît bien aujourd’hui les facteurs qui provoquent à moyen ou long terme la prise de masse musculaire. L’ensemble de ces facteurs permet de prendre du muscle, car ils induisent des adaptations musculaires, cellulaires et épigénétiques conduisant à la construction de nouveaux tissus musculaires plus résistants et adaptés. 

Ces facteurs sont :

>>  La tension intramusculaire (stress mécanique) et le temps que l’on maintient cette tension qu’on appelle temps sous tension. En des termes plus simples, il faut que les muscles subissent une tension importante et que cette tension importante perdure un certain temps pour que cette stimulation produise des adaptations musculaires, cellulaires et épigénétiques conduisant à la construction de nouveaux tissus musculaires plus résistants et adaptés. Peu importe que cette tension soit due au poids de votre corps, des bandes élastiques ou un travail avec fonte, les muscles ne savent pas ce qui se passe à l’extérieur de votre corps ! Ils ne font que réagir à la stimulation qui leur est imposée. 

>> Le stress métabolique c’est-à-dire le stress physiologique que subissent vos cellules musculaires durant l’entrainement selon les méthodes employées. C’est clairement ce qui se passe lorsque vous faites des exercices ou des circuits ou vos muscles brulent de plus en plus. De nombreuses méthodes et circuits dans les programmes MEP agissent sur ce stress métabolique et les différents stress subits par les cellules musculaires (l’occlusion des veines, l’hypoxie, l’accumulation des molécules métaboliques et le gonflement cellulaire).

>> Les dommages musculaires que l’on résume souvent par le terme courbature. Lors d’un entrainement ou de n’importe quelle activité auquel les muscles et les tissus ne sont pas adaptés ou qui est prolongé pendant trop longtemps, on dépasse la tolérance des tissus et la capacité des muscles à supporter le travail qu’ils effectuent et ils subissent au fil de la séance et en fonction des exercices des dommages, c’est à dire des micros déchirures plus ou moins importantes. Par conséquent, ce facteur conduit également à des adaptations musculaires, cellulaires et épigénétiques conduisant à la construction de masse musculaire.

Cependant, trop de dégât musculaire est également contre-productif au niveau de la construction musculaire et augmente considérablement le risque de blessure. Ce facteur doit donc être extrêmement contrôlé et progressif.

Connaître et comprendre ces différents facteurs permet de mieux comprendre que tant que l’on apporte une stimulation qui agit sur l’ensemble de ces facteurs, on agira sur la construction de masse musculaire. Peu importe que la stimulation provienne d’exercices aux poids de corps, avec bandes élastiques, fontes ou autres.

 

Bandes élastiques : quand le point faible devient le point fort

Les bandes élastiques vont bien agir sur ces facteurs, mais avec une intensité différente que lors d’un entrainement avec fonte par exemple.

Comparé avec des mouvements effectués avec de la fonte (poids constant), la tension est moins importante en position excentrique c’est-à-dire la position dans laquelle le muscle est étiré et contracté simultanément.  Par conséquent, la tension intramusculaire baisse et les dommages musculaires sont moins importants.

Premièrement, ce n’est par ce que la tension et les dommages diminuent qu’ils ne sont pas présents. Ces dommages sont juste moins importants qu’avec de la fonte.

Deuxièmement, la baisse de la tension intramusculaire et les dommages musculaires se produisent dans les positions et les angles ou nos articulations sont les plus fragiles et faibles. Par conséquent, on diminue le risque de blessure. Ainsi ce qui paraît être un facteur limitant redevient un point fort de l’entrainement avec bandes notamment pour les sportifs d’un certain âge ou toutes les personnes qui se sont souvent blessées ou qui ne peuvent pas se blesser (sport de haut niveau).

 

>>>ATTENTION !!! je ne dis pas qu’il ne faut jamais renforcer le corps dans les positions ou il est faible.

Je conseille simplement de le faire de façon beaucoup plus progressive et contrôlée que ce qui est proposé traditionnellement dans d’autres systèmes d’entrainement. Par conséquent, il ne faut pas chercher à retrouver les mêmes points de repère qu’on a avec la fonte avec les bandes élastiques ou les programmes MEP puisque la logique de travail est différente.

L’entrainement avec bandes élastiques permet d’appliquer des méthodes permettant de contourner ce que certains considèrent comme des limites. Il faut juste connaître les bonnes méthodes qui fonctionnent le mieux avec l’entrainement aux bandes élastiques et au poids de corps et les appliquer avec régularité, la prise de masse musculaire se fera au fur et à mesure. C’est ce que je propose dans les programmes MEP.

Bien entendu il faut garder en tête que la construction de masse musculaire est un processus lent et limité génétiquement dans le temps. Cependant les gains et marges de progressions restent malgré tout importants notamment en améliorant l’ensemble des facteurs touchant à la récupération qui sont la majorité du temps sous-estimés.

L’entrainement représente la stimulation, l’information reçue par le corps.

La construction se fait durant la récupération avec une alimentation bien optimisée et une récupération active guidée (Respiration diaphragmatique, automassages, MAC, Étirements tractés, etc). C’est ce que j‘explique dans mes livres Sport sans blessure et Santé et nutrition.

L’ensemble représente un système d’entrainement global conduisant à l’amélioration de votre potentiel physique et mental.

 

  

Programmes MEP ou PHYSIQUE AU TOP: que choisir?

PHYSIQUE AU TOP est un programme 80% du contenu et la programmation est centré sur l’optimisation corporelle : plus de muscles et moins de graisse tout en en préservant ma santé. 20 % des exercices maintiennent une fonctionnalité pour le sport.

Les programmes MEP sont des programmes, dont 80% du contenu, et la programmation est centrée sur l’amélioration des performances et la diminution du risque de blessure. La cerise sur le gâteau c’est le physique athlétique développé : les 20% restant.

 

Voici différentes formes de programmation que je suggère par alternance selon vos objectifs principaux : 

 

 

Cette variation de planification permet de progresser sans se lasser, en diminuant drastiquement le risque blessure ou de douleur d’une part, car mon système est basé sur le respect du corps en priorité et d’autre, car la variété des circuits et l’alternance des sollicitations selon les programmes permettent de diminuer le stress articulaire et tendineux favorisant une meilleure régénération à long terme. 

Bien entendu, vous pouvez également alterner avec d’autres formes de programmation ou d’entrainement que le mien en veillant à ce que cela ne vous abime pas. 

 

Aller plus loin selon vos objectifs:

Issu de mon expérience sportive (5x champion du monde karaté), le matériel d’entraînement CTS robuste et facile à utiliser vous permettra de prendre soin de vous de progresser chez vous ou n’importe où.

Les méthodes d’entraînement et l’utilisation du matériel sont expliquées en détail et s’adaptent à votre niveau, votre âge ou vos objectifs.

OBJECTIF >>> Je veux me remettre en forme et bouger sans douleur après une période d'inactivité,
PACK M.A.C corps sans douleur

PACK M.A.C corps sans douleur

OBJECTIF >>> Je veux me muscler intelligemment et perdre de la graisse en gardant un corps sans douleur et une bonne santé:
PACK PHYSIQUE AU TOP ET SANS DOULEUR

PACK PHYSIQUE AU TOP ET SANS DOULEUR

OBJECTIF >>> Je veux m’entrainer, progresser et améliorer mes performances sportives tout en respectant mon corps pour durer.

PACK TOTAL MEP 1 ET 2

PACK TOTAL MEP 1 ET 2

PACK TOTAL CORPS ET SPORT SANS DOULEUR

PACK TOTAL CORPS ET SPORT SANS DOULEUR

OBJECTIF >>> Je veux mieux comprendre mon corps pour mieux me prendre en main ou aider les autres, car je suis coach
Je vous suggère deux best-sellers, des livres denses en information.
SANTÉ ET NUTRITION : Développer et maitriser les 5 fondations de la santé. Guide pratique de 340 pages permettant de reprendre le contrôle de votre santé, de votre alimentation et de votre confiance et de ne plus jamais les perdre dans la jungle de la surinformation et des fake news.

SPORT SANS BLESSURE : Best seller incontournable sur la prévention des blessures du sportif. 370 pages pour comprendre l’origine et la genèse des blessures, comment guérir ? Comment améliorer la récupération et donc les performances ?

SPORT SANS BLESSURE

ATTENTION: les programmes de cet article et de mes livres ont été élaborés et testés avec le matériel et les bandes élastiques vendus sur cette boutique. L’efficacité du programme est basée sur leur utilisation. IL EST DANGEREUX D’UTILISER DES ÉLASTIQUES ET DES SANGLES DE SUSPENSION BAS DE GAMME OU de résistance non adaptée.
Bon entrainement
Christophe Carrio

Cet article est protégé par le droit d’auteur institué au Livre I du code de la propriété intellectuelle. Tout ou parti de cet article ne peut être utilisé sans le consentement écris de son auteur

Partager ce contenu