Partager ce contenu

Manger des oeufs combien et pourquoi

Publié le : 13/01/2014 19:51:35
Catégories : Digestion , Nutrition , Paleo , Recettes , Sans gluten

Dans mon livre CTS Nutrition je propose et recommande de nombreuses recettes à base d’œuf. Je reçois sans cesse des questions telles que « combien peut-on manger d’œufs par jour ? » « Des œufs tous les jours c’est pas mauvais pour la santé, ça donne du cholestérol non ?» « Manger le jaune d’œuf ça empêche de sécher ? » Dans cet article je fais le point.

Manger des œufs biologiques est bon pour la santé :

De nombreuses études récentes montrent clairement que manger des oeufs tous les jourrs est un facteur de bonne santé grâce à la présence importante de vitamine du groupe B, de cholestérol et de choline.

La choline est indispensable pour produire deux substances. L’acétylcholine qui joue un rôle important aussi bien dans l’apprentissage, la mémoire et le fonctionnement musculaire, et la phosphatidylcholine, une molécule entrant dans la composition des membranes de nos cellules et par conséquent de leur intégrité.

Contrairement à ce que l’on nous dit depuis des décennies le cholestérol n’est pas mauvais pour la santé, bien au contraire comme rappelle le docteur Michel de Lorgeril dans son ouvrage Cholestérol, mensonges et propagandes (éditions Thierry Souccar) : « Le cholestérol est une molécule précieuse dans notre organisme, tellement précieuse que nous ne savons pas le détruire, seulement le transformer, par exemple en hormones stéroïdes ou en vitamine D. En conséquence, si le cholestérol se retrouve dans des conditions où il n’y a pas de cellules capables de le métaboliser, il s’accumule et constitue un résidu indestructible (…). L’accumulation de cholestérol n’est donc pas la cause de la lésion – comme le croient certains – mais la conséquence du vieillissement des lésions. »

Le cholestérol rentre lui aussi dans la composition des membranes cellulaires. Il est nécessaire à la fabrication de toutes les hormones du corps. Il favorise une meilleure récupération après l’entrainement en favorisant une meilleure réparation des cellules musculaires abimées pendant l’entrainement et en augmentant la sensibilité musculaire aux hormones anabolisantes qui circulent naturellement dans notre corps après un entrainement. Manger des oeufs après le sport est donc vivement conseillé.

Le cholestérol est bon pour votre santé et vos performances:

Le cholestérol est tellement important pour l’organisme que nous disposons lorsque nous sommes en bonne santé de système de contrôle au niveau du foie. En cas de forte consommation de cholestérol alimentaire, notre production interne de cholestérol chute. Lorsque nous n’en consommons pas assez, cette production augmente. L’élévation du cholestérol n'est souvent que le marqueur d'une rupture d'équilibre, une conséquence d’un foie dépassé par une mauvaise alimentation et hygiène de vie. Par exemple, une augmentation du taux d'insuline dans le sang, lié à la sédentarité, un manque de mouvement/pratique sportive, associé à une alimentation riche en glucides et en sucres (biscuits, sucre ou fruit) peut entraîner une élévation du cholestérol, particulièrement si votre alimentation est déjà riche en cholestérol.

Ainsi, la plupart des personnes qui suivent les 10 habitudes CTS Nutrition et les recettes du livre riche en œufs et donc en cholestérol, ont de meilleurs résultats d’analyses sanguines simplement, car ils font attention à leur consommation de glucides !

Pourquoi manger des œufs biologiques ?

Les œufs biologiques sont plus riches en acide gras oméga-3 grâce à l’alimentation que reçoivent les poules élevées en plein air de façon biologique contrairement aux poules élevées en batterie dont l’alimentation favorise des œufs riches en oméga 6. On sait aujourd’hui que de nombreuses personnes souffrent d’un déséquilibre au niveau du ratio entre les omégas-6 et les omégas-3 de la membrane de leur cellule. Ce déséquilibre est dû l’alimentation contemporaine qui apporte beaucoup plus d’oméga-6 que d’oméga-3. Le rapport actuel oméga-6/oméga-3 dans l’alimentation des Français, des Belges, des Suisses ou des Canadiens varie entre 10/1 et 20/1 alors qu’il devrait idéalement se trouver autour de 4/1.

Avec ce ratio de 20/1, c’est le métabolisme des oméga-6 qui devient dominant sur celui des oméga-3. Lorsque les omégas 6 sont dominants, nous synthétisons beaucoup plus de composés inflammatoires que de composés anti-inflammatoires. Conséquence : une alimentation dont le ratio oméga-6/oméga-3 est déséquilibré favorise l’inflammation chronique.

La solution ? Manger moins d’aliments riches en oméga-6 et plus d’aliments contenant des oméga-3 afin de tendre le plus possible vers un ratio le plus proche de 4/1 ou 3/1. On conseille généralement de consommer des poissons gras pour rééquilibrer le ratio oméga-6/3, cependant ce conseil doit être limité aux petits poissons comme la sardine ou le maquereau en raison du risque de contamination des plus gros poissons à différents polluants et perturbateur de notre organisme. Dans ces conditions, les œufs BIOLOGIQUES peuvent devenir une bonne alternative.

En plus de leur qualité, les œufs biologiques sont économiques (moins de 6 euros la boite de 12) et est un geste de résistance contre l’industrie agroalimentaire qui nous fait souvent manger de la merde !

Combien d’œufs faut -il manger chaque jour ?

En général, je suggère de manger entre 2 et 4 œufs entiers par jour les jours d’entrainements et de ne pas en manger les jours ou vous ne faites pas de sport.

Ces recommandations dépendent du reste votre alimentation, de vos objectifs et de votre poids de corps. Si votre alimentation respecte bien les 10 habitudes alimentaires de CTS Nutrition 2 à 4 oeufs biologiques entiers conviennent à la grande majorité, hommes ou femmes.

Je vous conseille de manger des œufs au plat, à la coque principalement pour éviter de trop cuire les jaunes et par conséquent dénaturer les précieux omégas 3 qu’ils contiennent.

Rappelons également que les chasseurs-cueilleurs opportunistes ne volaient pas toujours les œufs dans les nids de la même espèce d’oiseau. Ainsi ils effectuaient sans le savoir une forme de rotation entre les aliments, notamment en variant les espèces. Cette rotation alimentaire est importante afin d’éviter que des intolérances alimentaires ne se développent. 

Autre rappel important, à l’état naturel, les oiseaux ne pondent pas pendant l’hiver. Ainsi nos descendants chasseurs-cueilleurs ne trouvaient pas d’œufs en hiver, ce qui leur procurait une période de sevrage grâce à laquelle toute tendance à développer une intolérance aux œufs disparaissait avec l’interruption de leur consommation pendant la période hivernale. De là à dire que je pense que nous devrions ne plus en consommer en hiver…il n’y a qu’un pas que je n’ai pas encore franchi moi-même.

Je continue à manger des œufs dans les quantités que je vous suggère 2 à 4 / jour les jours d’entrainement et aucun les jours sans entrainement (2 jours par semaine) et variant leur source (caille, poule puisque je n’ai pas trouvé d’autres sources proches de chez moi).

Certaines personnes sont allergiques aux oeufs  (allergies IgG), il n’y a rien à proposer en dehors de l’abstinence de leur consommation. 

Pour les personnes légèrement intolérantes, c’est souvent le cas des enfants avec un système digestif pas totalement mature ou en mauvais état à cause d’une surconsommation d’aliments sucrés et riches en lait, une solution intéressante consiste à varier l’origine des œufs en essayant les œufs de cane et les œufs de caille et bien entendu à soigner le fonctionnement du système digestif comme je l’explique longuement dans CTS Nutrition.

Une autre astuce pour réduire les possibles intolérances aux œufs consiste à systématiquement cuire le blanc et à conserver le jaune cru, comme on le pratique pour l’œuf à la coque, l’œuf sur le plat ou l’œuf poché comme je vous l’ai déjà conseillé.

Recette pour manger des oeufs après l’entrainement :

Une recette simple à manger des oeufs directement après l’entrainement consiste à manger des œufs aux plats accompagnés de patate douce râpée à l’avance et passée au four à 180 degrés pendant 30 minutes avec un peu d’huile d’olive. Je prépare ainsi 3 ou 4 patates douces râpées avec un robot ce qui me permet de disposer de 4 ou 5 portions de glucides Hypotoxiques d’avance (8e habitude de CTS Nutrition). Accompagné d’un peu de mache ou de roquette et vous avez un repas post entrainement qui optimise votre récupération et respecte votre santé à long terme.

Pour aller plus loin:

Dans la jungle de l’information et de la désinformation autour de notre alimentation, CTS NUTRITION vous permet de reprendre le contrôle de votre alimentation de façon simple grâce à l’application de 10 habitudes essentielles et de retrouver la santé. Basé sur une alimentation sans gluten, sans ou avec très peu de laitage, orienté paléo, ce livre à la fois simple , très pratique, mais avec une solide base scientifique moderne, avec plus de 30 recettes, remplace 5 à 6 consultations chez un diététicien ou un nutritionniste pour ceux et celles qui veulent se prendre en main. Tout un chapitre du livre propose une individualisation de leur alimentation en fonction d’objectifs ou d’état de santé particulier. Une grande partie est consacrée à l’amélioration de la digestion, fondamentale pour rester en bonne santé.

Ceux et celles qui veulent s’entrainer, se gainer et se muscler intelligemment chez eux ou en déplacement, mais en limitant le risque de blessure peuvent s’orienter vers mes programmes CTS Musculation esthétique et performance volume 1 et 2 le matériel nécessaire sous différent pack.

 

Ceux et celles qui souffrent de douleur chronique trouveront des solutions validées par des milliers de lecteurs dans mon livre un corps sans douleur disponible sur la boutique.

ATTENTION: les programmes de cet article et de mes livres ont été élaborés et testés avec le matériel et les bandes élastiques vendus sur cette boutique. L’efficacité du programme est basée sur leur utilisation. IL EST DANGEREUX D’UTILISER DES ÉLASTIQUES ET DES SANGLES DE SUSPENSION BAS DE GAMME.

Bon entrainement

Christophe Carrio

Cet article est protégé par le droit d’auteur institué au Livre I du code de la propriété intellectuelle. Tout ou parti de cet article ne peut être utilisé sans le consentement écris de son auteur

Produits associés

Articles en relation

Partager ce contenu