Entrainement et performances: lisez moins et pratiquez plus

Publié le : 19/01/2016 15:21:45
Catégories : Esthétisme , Musculation , Performances , Running , Streetworkout

L’entrainement comme voie de développement et l’importance de la pratique

Tous les jours lorsque je reçois des mails ou que j’échange avec des lecteurs, des passionnés de fitness ou de préparation physique je constate l’envie d’apprendre et de tout savoir, mais avec un bémol: pas suffisamment de pratique et d’expérimentation physique. Mais je constate également souvent l’opposé avec des sportifs qui ne comprennent pas non plus les raisons de leurs blessures ou de leur contre-performance, car ils ne cherchent pas à comprendre un minimum leur corps et par conséquent l’amélioration de leur pratique. Je vous donne mon point de vue dans cet article.

La pratique comme formation:

J’écris des livres depuis 1998. Ces livres et le CTS, le système d’entrainement que j’ai créés sont le résultat de mon propre parcours:

  • De sportif avec 5 titres de champion du monde de karaté et plus de 30 ans de pratique sportive.
  • De préparateur physique, avec la prise en charge entre 2000 et 2010 de 104 athlètes de haut niveau dans différentes disciplines.
  • De coach avec plus de 600 personnes coachées depuis 2000.
  • D’auteur avec plus de 500 000 livres vendus depuis 1998.
  • De formateur/chercheur dans les domaines de la prévention des blessures, de la récupération, de la performance et de la santé globale.

Cela me donne certainement une certaine crédibilité, mais mon parcours et les livres que je propose aujourd’hui sont surtout le résultat de mes expérimentations et de mon vécu en ayant appliqué, croisé, ressenti et observé les méthodes, exercices et les programmes que je propose dans mes livres. Mon parcours et surtout mes méthodes atypiques montrent qu’il y a d’autres voix de développement et d’entrainement possible beaucoup plus respectueux du corps et de la santé qui permettent d’augmenter ou maintenir les performances humaines. Beaucoup de mes lecteurs l’expérimentent chaque jour aujourd’hui.

je répète souvent, car je l’ai moi-même expérimenté: « toute la connaissance du monde ne sert à rien si elle n’est pas appliquée »

Ne pas trop intellectualiser, mais surtout tester et pratiquer

Pour avoir des résultats et progresser il vous faut tester, pratiquer et ressentir dans votre corps ce qui se passe lorsque vous appliquez un automassage, un exercice de mobilisation ou encore un circuit de renforcement musculaire au CTS trainer ou bande élastique puis observer de façon objective les résultats :

  • mieux être,
  • diminution des douleurs corporelles,
  • meilleure posture,
  • meilleur gainage,
  • énergie augmentée,
  • performances qui s’améliorent,
  • mouvements sportifs qui deviennent plus fluides et efficaces.

Or, beaucoup d'entre vous intellectualise trop les choses. Vous n’obtiendrez pas les bienfaits que je viens de décrire en lisant ou en connaissant plus ! Vous les obtiendrez en les pratiquant progressivement et en restant à l’écoute de vos sensations corporelles durant votre évolution! Cela s’appelle l’apprentissage et c’est la raison pour laquelle j’écris dans mes livres que le CTS est une voie de développement personnelle.

Si je vous en parle aussi bien c’est précisément, car j’ai fait la même erreur. J’ai accumulé au fil des années une somme de connaissance phénoménale pour certain, mais finalement les connaissances qui me servent le plus aujourd’hui et dont je tire le plus de bienfaits sont celles que j’applique tous les jours avec ma pratique du CTS que je vous conseille: respirations diaphragmatiques, automassages, mobilisations articulaires, plyometrie et agilité, musculation équilibrée adaptée, endurance, régénération, alimentation.

ATTENTION je ne vous dis pas qu’il faut arrêter de lire ou de ne plus vous cultiver, au contraire, mais je vous suggère d’apprendre, MAIS SURTOUT DE METTRE EN APPLICATION, DE PRATIQUER ce que vous avez appris.

C’est dans la pratique que réside le miracle !

En pratique dans la pratique et l’entrainement:

Lorsque vous expérimentez une douleur pendant un mouvement ou un sport ou le lendemain:

Le ou les mouvements sont trop agressifs pour votre niveau actuel, ou bien ils ne vous conviennent pas par rapport à votre anatomie et/ou votre passif (anciennes blessures), ou encore vous les exécutez mal. Dans ces cas de figure: diminuez le nombre de séries (faites 1 série au lieu de 3) ou le temps de pratique (courrez 10 minutes de moins) et voyez si la douleur apparait ou non. Vérifiez votre technique en vous filmant ou en demandant à un coach, un kiné, un ostéo ou une personne plus expérimentée de vous corriger éventuellement.

Les programmes de mes livres vous donnent trop de courbature ou vous fatiguent trop ou pas assez: 

Le nombre de séries ou de répétitions proposées est trop important pour votre condition physique actuelle. Enlevez une série de tous les circuits lors de la prochaine séance et voyez ce qui se passe le lendemain. Inversement si les programmes sont trop faciles pour vous: rajoutez une série ou diminuez le temps de récupération lors de la prochaine séance.

Restez à l’écoute de votre corps et respectez vos limites du jour:

Personne ne ressent ce que vous ressentez et c’est la raison pour laquelle personne ne pourra mieux vous guider que vous même. Ce conseil est encore plus important lorsque vous vous entrainez sous la supervision de quelqu’un en coaching, dans une salle, une box ou un groupe.

Bien sur qu’il faut vous bouger le cul et sortir de votre zone de confort, mais chacun possède sa zone et par conséquent il n’y a que vous qui êtes à même honnêtement de juger si vous pouvez et devez en faire plus ou pas.

Si vous comptez sur le prof pour cela vous risquez de finir comme des millions de personnes dans le monde qui se blessent simplement, car ils n’ont pas écouté les avertissements de leur corps, mais ont suivis les ordres du coach ou les encouragements des copains de peur de passer pour le looser, baltringue, dégonflé ou choisissez le terme que vous voulez. Mais la vérité c’est que vous risquez de payer longtemps le fait de ne pas avoir écouté votre corps. Et si vous ne me croyez pas , je reçois tous les jours entre 20 et 50 mails qui me racontent ce que je viens de vous dire…faites le compte chaque année.

Car cette fameuse zone de confort dont tout le monde parle aujourd’hui et qu’il faut dépasser à tout prix pour « devenir quelqu’un » est d’une part très individuelle, mais d’autre part est très variable d’un jour à l’autre, d’une semaine à l’autre, d’un mois à l’autre, d’une saison à l’autre, d’une année à l’autre. Tout simplement, car notre zone de confort est la somme, le cumul de toutes nos expériences physiques et intellectuelles, des émotions associées, et des divers stress que nous nous imposons (sport, travail, manque de sommeil, mauvaise alimentation) ou que nous subissons (pression sociale et professionnelle, pollution sonore, pollution électromagnétique, pollution environnementale, attaque virale).

Il faut rester très humble et adaptatif par rapport à nos capacités qui changent au jour le jour particulièrement lorsqu’on dépasse la barre des 30 ans (mais avant vous pouvez quand suivre le conseil vous ne serrez pas un looser, promis). Ceux qui vous disent le contraire ou de ne pas vous écouter vous mentent, sont chargés de produit dopant ou finissent par se blesser ou le sont déjà, car ils n’écoutent plus les signaux de leur corps depuis des années. Et parfois ils cumulent les 3. C’est le syndrome du spartiate blessé: toujours prêt pour faire la guerre sauf que le jour où la guerre explose il ne peut plus rien faire, car il a déjà mal partout où il est épuisé.

Lire puis appliquer progressivement:

CTS Nutrition où les différents programmes  MEP 1, 2 et 3 (Musculation esthétique et performance 1 , 2 et 3) sont des livres pratiques.

Il faut les lire, mais il faut surtout les pratiquer! Les MEP sont des programmes à suivre qui utilisent de façon pratique et pragmatique (adapté à la vie réelle) les différentes méthodes et exercices que je propose dans le CTS. N’attendez pas saint glinglin pour vous y mettre, mais commencez chaque jour à faire quelques choses.

Un jour sur deux, suivez le programme même une seule série de chaque circuit si vous n’avez pas le temps ou l’énergie et le lendemain faites les respirations, les automassages et les étirements et ainsi de suite jusqu’à ce que vous cela vous paraisse trop facile puis augmentez d’une série progressivement.

Pour aller plus loin:

Ceux et celles qui veulent s’entrainer, se gainer et se muscler intelligemment chez eux ou en déplacement, mais en limitant le risque de blessure peuvent s’orienter vers mes programmes CTS Musculation esthétique et performance volume 1 et 2: MEP 1 et MEP 2

Le matériel nécessaire est en vente sous différent pack plus économique ou à l'unité.

 

CTS Nutrition vous aide à changer vos habitudes alimentaires et à l'individualiser en fonction de vos objectifs.

Ceux et celles qui souffrent de douleur chronique trouveront des solutions validées par des milliers de lecteurs dans mon livre un corps sans douleur disponible sur la boutique.

ATTENTION: les programmes de cet article et de mes livres ont été élaborés et testés avec le matériel et les bandes élastiques vendus sur cette boutique. L’efficacité du programme est basée sur leur utilisation. IL EST DANGEREUX D’UTILISER DES ÉLASTIQUES ET DES SANGLES DE SUSPENSION BAS DE GAMME.

Bon entrainement

Christophe Carrio

Cet article est protégé par le droit d’auteur institué au Livre I du code de la propriété intellectuelle. Tout ou parti de cet article ne peut être utilisé sans le consentement écris de son auteur

Partager ce contenu