Partager ce contenu

Témoignage d'un pratiquant et Coach CTS

Publié le : 11/12/2016 11:55:23
Catégories : Performances , Témoignage

Petite présentation rapide, Nicolas Matta.

Ancien sportif de bon niveau en canoë-kayak.

Cursus classique, passage en structure sportive lors de mes années lycée (Pôle France et Espoir Canoë-Kayak), puis entrée en STAPS, direction la filière Entrainement Sportif.

A l’aube de la trentaine…. Je me sens de plus en plus fort physiquement et mentalement et cela d’années en années… Mais ce ne fut pas toujours le cas.

Parcours classique d'une blessure et d'une décompensation:

Durant mes années d’étudiant,  j’avais une pratique sportive soutenue à raison de 2 à 3 entrainements par jour selon les périodes.

Performant, je pensais être en forme mais paradoxalement, trottait dans un coin de ma tête, comme une épée de Damoclès, le syndrome de la blessure.

Je m’estimais chanceux de ne pas encore m’être blessé gravement et me disais que ce serait la déchéance, une fois celle-ci arrivée.

Mon corps tentait en vain de me faire passer un message…que je ne cessais d’ignorer.

Un jour la sanction tomba. Celle-ci fut immédiate-douloureuse et…. à la hauteur de mes espérances ou plutôt de mes désespérances…

Un long chemin de croix se mit alors en place…. Passant d’une petite blessure ne devant durer que 15 jours à une décompensation corporelle totale et inévitable…

Le corps médical me disait que j’étais fini.

Les spécialistes que j’ai consultés (et ils furent nombreux, des dizaines dans tous les domaines possibles et imaginables, certains relevant limite de pratiques « magiciennes ») étaient aussi démunis que moi ! Toujours agréable de sortir de chez un praticien et d’entendre « A ton âge tu as tout cela? », « Tu ne pourras plus jamais faire de sport ni travailler dans les domaines sportifs », « Je pense que cela ne va pas aller en s’améliorant ». Parfois pas besoin de mots, juste leur regard vis-à-vis de moi suffisait à comprendre leur impuissance…

 (En quelques mots : douleur bénigne à l'arrière du genou au départ, puis les compensations-décompensations se faisant :  aux 2 TFL, au niveau du bassin (psoas - iliaque - fessiers - lombaires), transverses, grand droit, dorsaux, toute la région scapulaire, mais aussi la nuque, bras/avant-bras, chevilles-pieds et cela bougeant de place en permanence et quotidiennement engendrant d’autres problèmes = au niveau rénal, digestif, respiratoire, crânien, etc…..)

Une fois arrivée à la limite de ce que pouvait faire (ou ne pas faire) le corps médical pour moi….une forme de mini-dépression s’installa quelques temps.

Le naturel reprit rapidement le dessus, et je me mis à chercher une solution par moi même...de lectures en lectures…de recherches en recherches…d’expériences en expériences afin de me sortir de ce cercle vicieux.

J’ai toujours su que cela se finirait… Seulement je ne savais pas quand…

La rencontre avec le CTS et le retour de l'espoir et du bien être:

Au hasard d’une recherche, je découvre Christophe Carrio, un ancien champion du monde au passé similaire (blessure grave, impuissance corps médical), et un état d’esprit qui me plait bien. Nous sommes en hiver 2011.

Rapidement, j’achète un Corps sans Douleur et prends contact avec lui. Il me répond dans la foulée.

Je cite :

« Salut Nicolas

Calvaire classique de bcp de sportif de haut niveau où tout va bien pendant un temps et où tout décompense par la suite.

Tu es de posture 1 et 5, exécute les par alternance un jour sur deux .

Pratique absolument les automassages de tout le corps. Un stick serait bienvenu en plus d'un rouleau et d'une balle de tennis.

Le corps guérit toujours c'est une question de temps. Ne te focalise pas sur les douleurs mais sur le corps dans son ensemble.

Stop tout anti inflammatoire (ibuprofène, aspirine et myo relaxant. Utilise du magnésium à forte dose)

Fais du gainage dynamique et statique comme dans CSD.

Tiens-moi au courant et courage car une nouvelle vie sportive va commencer!

Christophe Carrio »

Un message positif ! Enfin !

La patience fut le maître mot ... sachant que l'adaptation ou la réadaptation serait longue ... mais quelle était certaine

Le maître mot = Patience

Patience-Persévérance-Régularité-Adaptation(s)/Réadaptations(s) quotidiennes -Progressivité

Sans négliger une étape et sans hésiter à faire régulièrement des retours en arrière.

Puis ... petit à petit ...

Je me sentais bien ... de mieux en mieux dans mon corps ... reprise sportive ...

(D’abord plusieurs reprises se sont voués par des échecs CAR n'écoutant toujours pas mon corps et ne respectant pas le principe de progressivité comme christophe l'enseigne. De plus j’occultais le principe suivant : corps + esprit liés !)

La reprise fut longue, mais non-douloureuse - progressive mais non invasive - A l’écoute permanente de mon corps et de ses paroles. Nous sommes (re)devenus amis, liés comme jamais ….

Trois ans avec des problèmes de santé, signifie quasiment 2 à 3 ans pour retrouver le même niveau acquis avant ma blessure voire être en meilleure forme (même s’il ne faut pas comparer ses états antérieurs) !

La meilleure forme de ma vie grace au CTS

Aujourd'hui, en 2016, je suis dans la meilleure forme de ma vie. Je me pationne pour les sports d'endurance: Cross, Trail, Raid multisport, course sur route, Kayak, triathtlon.

je compléte ma condition physique et mon renforcement musculaire par la pratique des MEP et ma récupération avec tous les principes de Sport sans blessure, ainsi que l’utilisation de tout le matériel CTS en essayant de les adapter au mieux en fonction de mes objectifs, mais aussi de ceux des athlètes dont j’ai la charge ou des clients que j’ai en coaching.

Mon corps est mon outil de travail que ce soit dans le domaine professionnel ou sportif. Il convient de l’écouter en permanence et de ne pas ignorer le moindre signe, la moindre tentative de communication de sa part.

Concernant Christophe : Il est devenu tour à tour une découverte, un mentor, puis un ami.

Au cours d’une discussion, c’est tout naturellement que nous en sommes venus à parler de la certification CTS. Cela coulait de source, pour lui comme pour moi.

Je suis donc Coach Certifié CTS depuis l’été 2016.

 En dehors de cela, j’ai continué et je continue à me former (Master Préparation Physique-DUT Diététique-Diplôme(s) Universitaire-CAPEPS) dès lors que j’y trouve un intérêt présent ou futur en rapport avec mes projets et la transmission des connaissances.

Je ne souhaite à personne de traverser le calvaire, qui fut le mien, et en ce sens, le partage, la transmission des connaissances, le coaching font partie intégrante de ma personnalité.

À l’heure actuelle, finalement, et comme il faut toujours retenir le positif, je suis content d’avoir vécu cette période difficile car elle a permis de (finir de ) façonner ma personnalité et la personne que je suis désormais.

Sans cela, j’aurais probablement, été un coach, un préparateur physique, ou une personne travaillant dans le domaine sportif, véhiculant auprès de ses clients ou athlètes, ce qui fonctionnait pour lui…à savoir…le « No pain-No Gain », la culture du Toujours Plus …jusqu’au jour ou je me serai « Totalement cassé » et ceci  de manière irréversible et sans retour en arrière possible.

Nos pensées changent…du moment que l’on est prêt à se remettre en question et à évoluer !

Aucun système ou méthode n’est immuable et fermé, celui-ci pouvant et devant s’adapter à chaque individu. Et c’est cela qui fait la force du CTS ! 

Des possibilités d’adaptations permanentes, infinies et prenant en compte le corps dans sa globalité selon certaines priorités et certains principes.

Au travers de cette présentation et de ce témoignage, je voudrai remercier Christophe, quant à la confiance qu’il m’accorde et pour ce qu’il m’apporte au niveau des connaissances aussi bien théoriques que pratiques.

Coach CTS 

Pour les personnes souhaitant prendre contact avec moi, mon adresse email est la suivante :

nmfitcoach@gmail.com / 06 70 10 26 82 / https://www.facebook.com/nicolasmattacoaching/

Je suis donc coach CTS dans le Nord-Est. Basé sur Metz, je suis disponible dans les alentours de Metz-Nancy-Thionville-Luxembourg et la Belgique.

N’hésitez pas à m’écrire concernant toute demande. C’est avec plaisir que je vous répondrai.

PS : Et n’oubliez pas… Un corps fort-puissant-performant mais jamais au détriment de sa santé !

 -ECOUTER SON CORPS-

 Nicolas Matta - NMC-  nmfitcoach

Pour aller plus loin:

Les sportifs avec des blessures chroniques trouveront des solutions avec la guérison dans Sport sans blessure

 

Partager ce contenu