SPORT SANS BLESSURE

Publié le : 01/12/2016 14:26:21
Catégories : Autres douleurs , Detente - Stress , Douleurs , Douleurs de hanches , Douleurs épaules , Esthétisme , Etirements , Gainage , Mal à la nuque , Mal de dos , Mobilité - Stabilité , Musculation , Performances , Récupération - Automassages , Respiration , Running , Santé globale , Sport de combat , Streetworkout

La majorité des sportifs se sont déjà blessés ou se blesseront au cours de leur parcours. Dans 80 % des blessures au dos, aux épaules, aux genoux ou aux hanches, c’est la personne qui est responsable de la survenue, du développement et de la chronicité de sa blessure. Est ce évitable ? C’est ce que je pense.

Peut on également venir à bout de douleurs, inflammations et blessures devenu chroniques c’est ce que j’explique dans mon nouveau livre sport sans blessure.

Pourquoi on se blesse ?

La majorité des blessures ou des douleurs chroniques qui ne sont pas issues d’un traumatisme direct comme une chute, un coup ou un impact ou encore un accident sont directement issues de notre mode de vie ou nos erreurs d’entraînement.

Le maintien d’une même posture assis ou debout pose des problèmes. La position assise et plus récemment la sur-utilisation des smartphones et l’hyperconnectivité que cela génère, favorisent de nombreux problèmes posturaux notamment autour des épaules et de la nuque. En cause la posture en flexion et rotation interne (colonne voûtée et épaules enroulées vers l’avant) ainsi que l’hyperutilisation des yeux à focaliser un écran pour lire. 

Pour un sportif il existe 5 principaux facteurs provoquant des blessures à court moyen et long terme :

  • La perte de mobilité, de stabilité et de contrôle articulaire fondamentale autour des articulations
  • Le manque d’échauffement
  • Le manque de progressivité c’est-à-dire en faire trop, trop fort et trop brutalement
  • Le manque de récupération active : ne pas s’automasser, ne pas s’étirer ou décompresser ses articulations, ne pas utiliser la respiration diaphragmatique.
  • Le manque de récupération passive : manque de sommeil, une mauvaise alimentation, excès stress quotidien et un éloignement avec la nature et nos cycles naturels.

Le problème d’un sportif c’est qu’il doit faire attention aux paramètres déjà nombreux que je viens de citer tout en faisant attention à d’autres paramètres du quotidien. 

L’équation devient complexe car l'humain n’évolue plus du tout dans l’environnement et avec les rythmes qui lui sont adaptés de façon originelle. Un environnement qui va trop vite, qui est trop bruyant, trop stimulant, qui est trop pollué et qui challenge tous les jours les capacités d’adaptations de notre organisme qui être dépassé. La pratique sportive peut devenir la goutte d’eau qui fait déborder le vase des capacités d’adaptation du corps.

C’est la raison pour laquelle sport sans blessure aborde et propose

  • de nombreuses solutions pratiques pour diminuer l’impact global du stress
  • des stratégies pour améliorer la récupération active et passive,
  • la construction d’une séance , d’un programme.

 L’ensemble de ces solutions est basé sur la hiérarchie des priorités du mouvement. 

La hiérarchie des priorités du mouvement :

Dès notre conception, en passant par notre naissance puis notre lente maturation, tout humain se construit par le mouvement, selon une certaine hiérarchie d’actes vitaux, déterminés au départ par des mouvements réflexes (les réflexes primitifs).

Le mouvement et ses différentes expressions (respiration, digestion et assimilation, vision, mobilité, stabilité, agilité, force, endurance) forment une hiérarchie de priorité qui doivent être entretenus et développés quel que soit votre objectif (sport santé ou sport de compétition).

Chacune de ces priorités est aussi importante que les autres. Leur hiérarchie n’est liée qu’à leur apparition et à leur développement chez tout être humain ainsi que leur influence en cas de dysfonctionnement. Par exemple, si la respiration ou la vision (qui sont dans les premières priorités) deviennent ou sont dysfonctionnelles chez un sportif alors elles entraînent obligatoirement des compensations dans l’ensemble du corps qui peuvent potentiellement générer des blessures à court moyen et long terme.

Dans Sport sans blessure toutes ses priorités du mouvement sont travaillées. Comme une journée ne fait que 24 heures et que le temps consacré à votre entraînement et votre bien-être ne représentent dans le meilleur des cas et pour la grande majorité que 4 à 8 heures par semaine, il est impératif de bien rentabiliser chaque seconde  d’entraînement et d’intégrer des exercices qui stimulent toutes les priorités du mouvement. C’est le but des différentes routines que j’ai créé pour vous accompagner dans ce processus en complément des programmes MEP et vous aider à intégrer des petites routines courtes quotidiennement car votre corps a besoin de mouvement pour rester en bonne santé.

Entrainement bien dosé + récupération optimisée = progression sans blessure

Si pour progresser le corps à besoin d’une stimulation régulière et progressive apporté par l’entrainement, on doit également intégrer que la récupération est le catalyseur essentiel de cette progression. Sans récupération pas de progression possible car c’est durant les processus de récupération que l’adaptation, c’est à dire la reconstruction et la régénération des différents systèmes biologiques s’effectuent. La récupération active (les respirations diaphragmatiques, les automassages, la pratique des MAC et les étirements) va guider ces processus et les accélérer.

Dans la mesure où les fascias, les muscles, les tendons, les surfaces articulaire et l’ensemble des tissus ont besoin de mouvement pour se structurer et se régénérer, il est important de maintenir une pratique corporelle quotidiennement afin de guider les processus de récupération et maintenir la santé de l’ensemble du corps en utilisant des exercices d’automassages, de respiration diaphragmatique et de mobilité particulier que j’ai nommé MAC.

Le concept de jour de repos complet n’a pas de sens pour notre organisme qui est fait pour bouger et qui fonctionne mieux lorsqu’on le met en mouvement.

Il est donc important d’effectuer tous les jours quelques choses pour son corps, même un peu. Il faut également induire des variations de rythme et d’intensité entre les jours d’entraînement et les jours de récupération active.

Depuis quelques années je suggère une équation

1 heure d’entraînement = 1 heure de récupération active

Dans le livre je vous guide pour la mettre en pratique et faire les bons choix pour optimiser à la fois votre entrainement et votre récupération.

Un Corps sans douleur ou sport sans blessure : lequel choisir ?

Un Corps Sans Douleur s’adresse à toute personne avec des douleurs chroniques car les programmes proposés sont très généralistes et adaptés à tous. Il a permit à des dizaines de milliers de personne d’aller mieux. Cependant il n’est pas du tout spécifique aux problématiques et blessures que rencontrent les sportifs. 

SPORT SANS BLESSURE EST DIFFÉRENT car il s’adresse à un public sportif avec des problématiques sportives :

-    Limiter le risque de blessures ou leur gravité.

-    Guérir de blessures sportives chroniques.

-    Augmenter les performances.

-    Augmenter la récupération après l’effort

-    Faire évoluer la façon dont les sportifs considèrent leur corps et l’utilisent

Sport sans blessure propose donc des programmes clé en main pour progresser en mobilité, stabilité et qualité des tissus.

Il propose également des protocoles d’autotraitement clés en main pour les pathologies les plus courantes dans le domaine du sport.

Si certains principes et exercices sont communs à Un Corps Sans Douleur, la grande majorité de Sport Sans Blessure est beaucoup plus adaptée aux sportifs chez qui la récupération/régénération doit faire partie intégrante du planning d’entraînement.

En résumé :

Si vous êtes sédentaire et avec des douleurs chroniques, Un corps sans douleurs pendant quelques mois est le livre pour vous reprendre en main. Vous pourrez compléter votre pratique par mon programme d’entrainement globaux MEP 1 ou MEP 2. Aprés quelques mois vous pourrez passer à Sport sans blessure.

SEDENTAIRE avec douleur => Un corps sans douleur + programme d’entrainement MEP

Si vous êtes sportif et que vous vous voulez limiter le risque de blessure ou guérir de blessure devenue chronique alors Sport sans blessure est le livre qu’il vous faut. Les programmes d’entrainement MEP fonctionnent en synergie.

SPORTIF => Sport sans blessure + programme d’entrainement MEP

 

Les grandes lignes du livre :

  • Pourquoi on se blesse ?
  • Mieux comprendre le stress.
  • Les transitions naturelles et les signes corporels.
  • La hiérarchie des priorités du mouvement.
  • L’importance de la respiration.
  • Respiration et performances les facteurs sous estimés.
  • La vision et la colonne vertébrale.
  • Pourquoi la vision et la respiration vont de paire ?
  • Entrainer sa vision.
  • Compréhension, connaissances des tissus et importances des automassages.
  • Fascias et chaines musculaires.
  • Adhérences et trigger point : ce n’est pas pareil
  • Mobilité, stabilité articulaire et proprioception pourquoi les développer pour prévenir ou guérir ?
  • Inflammation et perturbation de la stabilisation : hyper et hypo-stabilisation.
  • Pourquoi et comment développer la mobilité et la stabilité articulaire simultanément : découvrez les MAC.
  • Quand et pourquoi pratiquer les etirements/mobilisations tractés ainsi que les EPTI (Etirements progressifs tractés isométriques)?
  • Pourquoi et comment utiliser le AIR MAC YOGA ?
  • Pourquoi et comment intégrer absolument des mouvements excentriques isométriques ?
  • En finir avec les tendinopathies (tendinites).
  • Décentrages articulaires, effet domino et tendinopathie (tendinites).
  • Autotraitement des Tendinopathies fraiches et chroniques.
  • Santé globale et guérison : l’influence de la nature et de l’environnement.
  • Sport et huiles essentielles : pourquoi et comment les utiliser ?
  • Action santé globale des huiles essentielles.
  • Action et utilisation spécifique des huiles essentielles pour le sportif.
  • Récupération active et planification.
  • Appliquer le concept 1 h d’entrainement = 1 h de récupération
  • Sport sans blessure et les diverses planifications
  • Récupération passive, lutte contre l’inflammation chronique et optimisation du sommeil
  • Protocoles d’autotraitement en fonction des grandes problématiques sportives
  • Questions réponses les plus fréquentes autour des blessures et douleurs sportives

Et tellement d’autres choses à découvrir

Prix, livraison et matériel nécessaire

368 pages / 500 photos couleurs / 40 graphisme couleurs / 1 DVD de 1h45

39,90 euros TTC

ACHETER SPORT SANS BLESSURE

Le matériel nécessaire pour suivre la base du livre est le matériel de base CTS:

Pour aller plus loin:

Le bâton de massage : très intéressant pour débuter car, par rapport au rouleau, il permet de faire un travail beaucoup plus localisé, précis et de doser la pression ainsi que la vitesse de massage. Il est très utile pour effectuer un automassage rapide lors de l’échauffement ou en récupération en extérieur, ou encore durant la journée au travail.

Le rouleau de massage à relief :  permet des massages plus en profondeur. C’est la raison pour laquelle au début, ils ne sont pas agréables. Cet outil permet également différentes formes d’automassage notamment la technique des automassages glissés tractés que je développe dans mes livres corps sans douleur et sport sans blessure. 

La canne de massage : permet de masser plus en profondeur comme le rouleau de massage avec la méthode des automassages glissés tractés. C’est la méthode d’automassage que j’utilise le plus et je vous conseille de l’utiliser tous les jour devant la télé par exemple avec la canne de massage pour les pectoraux, les trapèzes, les muscle dus cou, les bras, les avants bras, les quadriceps.

Les balles de massages:  permettent de masser plus en profondeur et de façon plus précise. Ce sont les outils d’automassage que j’utilise le plus après l’entrainement et les jours de récupération.

Outils d'automassages disponible sur la boutique

 

Les sportifs qui souffrent de douleur et blessures chroniques trouveront des solutions et des protocoles pour guérir et/ou maintenir un corps sans douleur dans mon livre sport sans blessure disponible sur la boutique.

Ceux et celles qui veulent s’entrainer, se gainer et se muscler intelligemment chez eux ou en déplacement, mais en limitant le risque de blessure peuvent s’orienter vers mes programmes CTS Musculation esthétique et performance volume 1 et 2 le matériel nécessaire sous différent pack.

 

Ceux et celles qui souffrent de douleur chronique trouveront des solutions validées par des milliers de lecteurs dans mon livre un corps sans douleur disponible sur la boutique.

ATTENTION: les programmes de cet article et de mes livres ont été élaborés et testés avec le matériel et les bandes élastiques vendus sur cette boutique. L’efficacité du programme est basée sur leur utilisation. IL EST DANGEREUX D’UTILISER DES ÉLASTIQUES ET DES SANGLES DE SUSPENSION BAS DE GAMME.

Bon entrainement

Christophe Carrio

Cet article est protégé par le droit d’auteur institué au Livre I du code de la propriété intellectuelle. Tout ou parti de cet article ne peut être utilisé sans le consentement écris de son auteur

Partager ce contenu